Bilan: Les cliniques dentaires Adent passent en mains britanniques

Implants et couronnes attirent les investisseurs. Hesira vient de s’offrir le groupe romand Adent et ses 9 cliniques.

PAR SERGE GUERTCHAKOFF

(Lire sur Bilan.ch)

Adent, numéro 2 du secteur des cliniques dentaires en Suisse romande, vient de changer de mains. La société genevoise de private equity SEC Partners a cédé le contrôle au britannique Hesira, dirigé par Malcom Hugues, à l’origine d’Oasis Dental Care Group (plus de 200 cliniques au Royaume-Uni).

Le montant de la transaction n’a pas été communiqué. Cette cession intervient très exactement quatre ans après l’acquisition d’Adent par Swiss Equity Capital Partners que dirigent Christian Viros (l’ancien CEO de TAG Heuer), Cédric Anthonioz et Jean-Guillaume Benoit. En quatre ans, la valeur du groupe de polycliniques a pris l’ascenseur. C’est donc un premier exercice réussi pour cette jeune firme genevoise fondée par deux anciens du pôle de private equity du Crédit Agricole (Suisse) et Christian Viros.

Le fondateur d’Adent, Philippe Gerber, avait ouvert son premier cabinet en 1997 à Ecublens, suivi par Yverdon (2000), Genève Eaux-Vives (2002), Lausanne (2006) et Meyrin (2008). Puis, le fondateur avait ouvert son capital à son management et au pôle de private equity du Crédit Agricole (Suisse) SA associé à Yann Guyonvarc’h (celui qui avait fondé Visiowave en 1996, revendu par la suite à TF1). Avant que ces derniers ne cèdent à leur tour leur part de 73% à SEC Partners. Celle-ci a alors injecté les fonds nécessaires pour enclencher la vitesse supérieure : Aubonne (octobre 2010), Martigny (avril 2011), Genève-Charmilles (avec le rachat du centre C1 en juillet 2012) et enfin Monthey (juin 2014).

Alors que certaines chaînes font fabriquer les couronnes à Hong-Kong pour 30 dollars, Adent a toujours tenu à ne travailler qu’avec des laboratoires en Suisse. Reste à savoir si cette philosophie sera suivie par les nouveaux actionnaires.

Le repreneur Hesira Group n’était pas encore présent en Suisse. Avec l’appui de la firme Oaktree Capital Management, ce groupe britannique est par contre actif aux Pays-Bas. Ainsi en juin dernier, Dental Clinics Nederland (Hesira Group) s’est emparé d’Orthodontiepratijk Nijverdal. Ce groupe est présent dans une quinzaine de villes hollandaises. Il a ouvert une antenne en Pologne où il souhaite disposer d’une douzaine d’établissements d’ici fin 2015.

Malgré cette croissance soutenue, Adent n’est pas le leader en Suisse romande en termes du nombre d’implantations. En effet, c’est Ardentis qui domine avec pas moins de 11 cliniques : Bulle, Cossonay, EPFL-les Arcades (ouverte le 5 février dernier en face du Swiss Tech Convention Center), Genève, Lausanne Chauderon, Lausanne Flon, Mont-sur-Lausanne, Morges, Vevey, Villars et Yverdon.

Derrière ces deux leaders, il y a au moins quatre groupes plus petits : Clinident (6 cliniques), Pure Clinic (ex-Sdent, 5 cliniques), Dentalys (4 cliniques) et White (5 cliniques).